Fondateurs Marianistes

Adèle de Batz

 

Adèle de Batz de Trenquelléon est née en 1789, au château de Trenquelléon dans le Lot et Garonne.
Très jeune, elle est saisie par un amour passionné du Christ qui lui fait envisager d’entrer au Carmel. Dès 1805, elle s’ingénie à ramener la foi dans les campagnes en fondant une association de prière.

En 1808, elle rencontre le Père Chaminade qui lui fait découvrir la Consécration à Marie et son œuvre à Bordeaux. Et, petit à petit, naît « le cher projet » qui voit le jour le 25 mai 1816, lorsqu’est fondée la Congrégation des Filles de Marie Immaculée à Agen (sœurs marianistes).
Femme de foi, d’une bonté délicate et attentive, elle inculque à ses sœurs le zèle missionnaire qui lui faisait leur dire « d’être prêtes à aller jusqu’au bout du monde pour sauver une seule âme ».

Passionnée, ne ménageant pas sa peine, elle meurt en 1828 en accueillant son Seigneur par
ces mots « Hosanna au Fils de David ».

Pour en savoir plus: https://les-religieuses-marianistes.fr



Homélie du 14ème dimanche ordinaire
Homélie du 14ème dimanche ordinaire
Homélie du 12ème dimanche ordinaire
Homélie du 12ème dimanche ordinaire
Homélie de la fête du Sacré Coeur
Homélie de la fête du Sacré Coeur